29/09/2011

L'attractivité du bassin lémanique vu par Temps Présent.

pic.jpgPolaroïd 21 : 15

Excellent reportage de Temps Présent ce soir sur les conséquences de l'attractivité de Genève sur la population indigène.

Regards croisés de ces ''étrangers'' relativement fortunés s'établissant en Suisse, et de ces Suisses forcés à vivre un peu plus loin, devenant eux-mêmes, aux yeux des frontaliers, de riches étrangers responsables de la hausse du prix de l'immobilier.

Enquête pertinente que nous a livré la RTS ce soir, exposant avec sensibilité la complexité de la problématique du développement de la région. Où quand les histoires personnelles et les témoignages en disent beaucoup plus que tous les chiffres et indicateurs du monde.

15/06/2011

La pluie et le beau Temps

fessee-01.jpgPolaroïd 14 : 47

Le quotidien Le Temps est un journal merveilleux. Mardi 14 juin, 100 ème journée internationale de la femme, commémoration de l’inscription de la loi sur l’égalité entre les sexes, 40ème année d’anniversaire de l’obtention du droit de vote du sexe faible.

Qu’en disent nos confrères du Temps ?

En page 4, ‘’Berlusconi encaisse’’. D’accord, mais quoi ? Une gifle, une main aux fesses, une poursuite judiciaire pour harcèlement sexuel ou détournement de mineurs ? Non. Un revers électoral ! Un peu plus bas, ‘’les braises brûlent’’. Non pas entre patrons et employées prêtes à se faire trousser, mais bien ‘’sous la cendre de la révolte verte’’ en Iran.

Maigre espoir en page 6 avec une ‘’irrésistible ascension’’. Ce ne sera ni une protubérance turgescente suscitée par l’apparition providentielle d’une bonne, ni de l’émergence d’un mouvement féministe, mais bien celle du premier ministre turc Recep Erdogan.

Sursaut cardio-vasculaire en page 12, on apprend que l’infidélité conjugale est ‘’aussi’’ dans nos gènes. La page 24 finira par achever tout forme de lumière dans nos yeux: on apprend enfin que nous aussi, les hommes, avons droit à nos crèmes hydratantes, anti-rides, autres anti-cernes et anti-âge. La marque World Wild Men en est responsable, ‘’des produits faits par des hommes pour les hommes’’, se vantera la marque citée par le journaliste.

Un peu comme le Temps, un 14 juin.

25/01/2011

Armes: restriction de liberté et responsabilité

armes-article.jpgArmes: restriction de liberté et responsabilité, 25 janvier 2011.

C'est avec plaisir et trois cafés que j'ai pu apprécié ce matin l'éditorial de Pierre Veya dans le Temps de ce jour.

L'éditorialiste rappelle les nobles raisons qui motiveraient d'être favorable à l'initiative ''pour la protection face à la violence des armes'' en votation le 13 février prochain. Notre confrère, rappelle, dans la plus pure tradition libérale, que la rejeter, est une piste à suivre, en la considérant du point de vue de la liberté et de la responsabilité individuelle.

Alors qu'une grande partie des médias ne semblent pas enthousiastes à s'opposer à l'initiative, Pierre Veya apparaît rafraîchissant, et c'est tant mieux.

Oui, la tendance est sans conteste à la ''déresponsabilisation'' du citoyen, funeste conséquence d'une restriction des libertés. ''Pour votre bien'', affirment-ils.

Et si j'abonde dans le sens de mon confrère, celui de viser la sacro-sainte liberté, ce ne sera pas sans oublier de peser la notion de responsabilité collective vis-à-vis de la responsabilité individuelle. Et j'ai bien peur, que dans ce débat là, la première ne l'emporte sur la deuxième.

 

21/12/2010

Au revoir et merci

450px-Jacques-Simon_Eggly.jpgAu revoir et merci.

C'est le titre de la dernière chronique de Jacques-Simon Eggly dans le Temps d'aujourd'hui. L'ancien conseiller national nous apprend que le quotidien a pris ''de nouvelles dispositions'' quant aux chroniques et à ses auteurs.

Que le Temps renouvèle ses intervenants peut être compréhensible, là où les voix s'éteignent, d'autres naissent. C'est le jeu.

Le quotidien n'aurait jamais osé s'en séparer pour des motifs d'âge ou d'orientation politique? Non, pensez-vous!

L'habile politicien aura réussi à glisser l'adresse de son nouveau blog, hébergé par la TdG. Bienvenue!

 

Vous voyez, les voix, qu'elles soient rauques ou douces, à droite ou à gauche, âgées ou jeunes ne s'éteignent pas. Elle renaissent. Ailleurs.