27/06/2011

Mauro Poggia a osé

pic-1.jpgPolaroïd 11 : 43

Mauro Poggia était l’invité de notre rédaction ce matin. Avec toute la lucidité qui caractérise la branche non sanguine du MCG, l’avocat aura expulsé ceci : ‘‘La nuance est souvent plus compliquée que le slogan’’.

On ne peut que lui donner raison!  Douce réminiscence d'un 15 mai et d'un slogan: ‘‘A force de faire ch… les Genevois avec les pistes cyclables, bloquons les 70'000 voitures de frontaliers’’.

20/01/2011

La conquête

images.jpegBillet d'humeur Radio Cité Genève, 20 janvier 2011

Le Mouvement Citoyens Genevois, citoyens au pluriel, est un parti politique magnanime.

Après s’être occupé des dealers, des mendiants, des frontaliers, des impôts, des SIG, de l’avenir du château de Penthes, d’un Conseiller National fraudeur de bulletins, du temps de parole dans un parlement, des députés qui fument des clopes dans l’enceinte du Grand Conseil (oui, oui) comme de vilains garnements, le MCG, dont l’appétit était encore tenace, a décidé de créer le Mouvement Citoyens Romand. L’animal politique, n’étant pas repu, ne décidera pas, à ma plus grande stupeur, de fonder le Mouvement Citoyens Helvétique.

‘’Tu vois, Olivier ? (oui, Eric Stauffer aime bien tutoyer le journaliste), tu vois Olivier : la Suisse est bien trop petite pour mes ambitions’’. Et contre toute attente, le leader du parti ‘’ni gauche, ni droite’’ ne me mentait pas ! J’aurais dû le pressentir, c’est vrai. Eric Stauffer, dont l'existence d'un réel flair politique n’est plus une rumeur, savait qu’un jour (le territoire genevois étant bien trop exigu) qu’il aurait à exporter ses idées ailleurs.

Et voilà comment son plan machiavélique fut développé. Pour les besoins de la présente démonstration, nous prénommerons le leader du Mouvement Citoyen désormais Mondial : Starsky.

1. S’entourer de collaborateurs compétents. Starsky fit appel à un vénérable notable genevois. Jamais condamné, sauf peut-être pour avoir récité des poèmes un peu coquins à une dulcinée un peu récalcitrante. Son nom de code : Huggy les bons tuyaux. Profession : tenancier de bar.

2. S’entourer de collaborateurs honnêtes. Starsky fit appel à un justicier, d’origine plutôt bourgeoise, une bonne éducation, on dit de lui qu’il sait jouer de plusieurs instruments de musique. Wikipédia ne nous dit pas si c’est la flûte ou la contrebasse. Nom de code : Richard Hutchinson. Profession : avocat.

Enfin 3ème point : conquérir le MONDE !

Starsky commença par s’échauffer avec un gardien de chèvres, accompagné d’une infirmière blonde au torse bombé. Il exigea purement et simplement que le bédouin mal rasé soit déclaré ‘’persona non grata’’. Il déposera à cet effet une interpellation urgente pour interdire toute plantation de tentes sur le territoire helvétique. Les glandes salivaires continuant à expulser leur précieux fluide, Starsky, accompagné de Hutch cette fois-ci, décida de s’attaquer à beaucoup plus fort : le président tunisien Ben Ali.

On l'apprenait lundi dernier, Starsky et Hutch déposent une demande de «mesures urgentes» afin que les fonds de l'ex-président tunisien soient bloqués. Jusque là, merveilleuse initiative de compassion envers le peuple tunisien. ‘’Bravo les gars ! ‘’ hurlera Huggy les bons tuyaux, tout en poursuivant l’essuyage à la main, d’un verre sorti tout droit de l’évier. Ah non. Erreur! Starsky et Hutch motivent cette démarche, je cite, car «il ont cœur de sauvegarder l'image de la Suisse, qui a beaucoup souffert suite à l'affaire Kadhafi». Quel ne fût pas mon étonnement, à voir autant de patriotisme, de bravoure à vouloir nettoyer cette vilaine poussière qui tâche quotidiennement notre drapeau rouge à croix blanche.

Dès lors, je pris ma plume pour leur faire parvenir cette petite requête :

Très Chers Messieurs les justiciers. Je vous implore aujourd’hui au nom de tous les genevois.

Au nombre de dictatures existantes, de fraudeurs fiscaux et autres bandits qui salissent notre pays, comptez-vous également déposer toute une série de mesures urgentes? Parce que, pour le coup, la Suisse doit être très, très sale. Et le Mouvement Citoyens Mondial? Très, très opportuniste.

19/01/2011

Le MCG soigne l'image de la Suisse. Et surtout la sienne.

menage.jpgPolaroïd 13 : 25

On l'apprenait déjà avant-hier, le Mouvement Citoyens Genevois a déposé une demande de «mesures urgentes» afin que les fonds de l'ex-président tunisien Zine El Abidine Ben Ali soient bloqués.

Jusque là, merveilleuse initiative de compassion envers le peuple tunisien.

Ah non. Erreur!

La rectification suivra quelques lignes plus bas: le parti ''ni gauche ni droite'' motive cette démarche car «il a cœur de sauvegarder l'image de la Suisse, qui a beaucoup souffert suite à l'affaire Kadhafi».

Me Mauro Poggia nous apprend que ''durant leurs 23 années au pouvoir, le président Ben Ali et ses proches ont détourné des sommes à leur profit. Il en va de la crédibilité de la Suisse d'agir afin que les droits de l'État tunisien soient préservés''.

23 ans? Merci au député et avocat qui nous rappelle que la Suisse aurait attendu la naissance du MCG pour se rendre compte de cette abomination.

Merci de nous rappeler, que le Conseil Fédéral donne suite de toute évidence ''à une demande du MCG''.

Très Cher Monsieur Poggia. Au nombre de dictatures existantes, comptez-vous également déposer toute une série de mesures urgentes? Parce que, pour le coup, la Suisse doit être très, très sale. Et le MCG, très, très opportuniste?

13/11/2010

Gyro-broyage?

Recup.gifPolaroïd 00 : 46

Vous le dites, vous même Monsieur Mauro Poggia. Un homme, jeudi 11 novembre est retrouvée, pendu à un arbre ‘’devant un site administratif ‘’ (Tribune du 12 novembre). Vous en voulez au journaliste ‘’ qui n’a apparemment même pas essayé de répondre (…) : pour quelle raison a-t-il choisi de se pendre ainsi à la vue de tous (…) ‘’.

Soit.

Vous l’évoquez : ‘’une piste est néanmoins esquissée ».

D’accord.

Vous tentez d’expliquer ce geste, M. Poggia, par le broiement ‘’sans état d’âme’’ d’un homme par l’administration, au nom du sacro-saint assainissement de nos finances (…) ‘’ UDC en tête ’’.

Motif : l’administration lui aurait refusé sa modeste rente d’invaliditié.

Je vous le demande.

Connaissiez-vous cet homme ? Personnellement ?

J’espère que oui. Dans le cas contraire, votre commentaire aurait tout l’odeur de la récupération politique.

J’espère me tromper. Au pire, vous avez mon numéro. Je me ferais un plaisir de corriger mon interprétation erronée.