09/11/2010

On peut rire de tout, mais.

Corky.jpgPolaroïd 16 :23

Le Tribunal Fédéral rejette la plainte pour insulte déposée par des membres d'associations d'homosexuelles. D'accord.

Motif: "L'attaque contre une vaste collectivité de personnes prises dans son ensemble n'est pas propre à porter atteinte à l'honneur de chacun des individus qui lui appartiennent, si aucune délimitation ne permet d'identifier un groupe plus restreint se distinguant de l'ensemble".

Pour rappel, les jeunes UDC valaisans avaient qualifié de "comportement déviant", l'homosexualité.

Soit.

Au final,  et selon le TF qui nous le rappelle avec bienveillance, on ne peut pas plaisanter sur la race, la couleur, l'origine nationale ou ethnique d'une personne, mais bien se marrer quant à son orientation sexuelle.

Donc si j'ai bien compris, on peut rire des obèses, se moquer des handicapés, mépriser les personnes atteintes de la mucoviscidose, gouailler les cancéreux, et pestiférer contre les homos?

On peut définitivement rire de tout, mais pas avec n'importe qui. On aurait préféré rire avec tout le monde, mais pas de n'importe quoi.