30/03/2011

Le lobe occipito-temporal d'Eric S.

depsicologia.com.wp-content.uploads.orlando_ballet_thumb.jpgBillet d'humeur, Radio Cité Genève, 30 mars 2011

Le ‘’seul défaut’’ de Carlos Medeiros, candidat MCG au Conseil administratif, c’est son accent portugais.

La phrase est signée Eric Stauffer, président convalescent du même parti, sous la plume de mon confrère Marc Bretton en page 23 de la Tribune de Genève, c’était hier.

Oh, rien de grave, me direz-vous. Une petite phrase anodine lancée dans l’air, comme on tire des balles pour souligner sa joie. L’une de ces phrases assassines ou freudiennes qu’on me reprochera, à raison, de sortir de son contexte.

Nul doute que le président du Mouvement Citoyen Genevois, n’avait que pour dessein, que de prononcer : ‘’le seul handicap’’ de Carlos Medeiros dans la course à l’exécutif, c’est son accent portugais, en lieu et place de : ‘’son seul défaut, c’est son accent portugais’’.

Nul doute, non plus, qu’une exposition prolongée à la morphine, suite à une intervention chirurgicale invasive, n’ait atteint le réseau périsylvien de l’homme fort du parti. On pourrait supputer à l’infini : un accident de chaise roulante poussant le lobe occipito-temporal d’Eric Stauffer à percuter la partie postérieure basse d’une élu socialiste, ou encore une infirmière frontalière ayant subrepticement versé quelques gouttes de Williamine dans la perfusion de l’homme au bord de la mort, ressuscité dans un hall ressemblant à une prison : uni-mail. ‘’Hallelujah’’, déclarèrent en chœur le comité MCG de bienvenue, transformé pour l’occasion, en groupe vocal de gospel, à faire pâlir le comité de soutien, visiblement sous antidépresseurs, de Michel Chevrolet.

Et puis, c’est vrai, pour un type qui se présente au Conseil administratif sous une bannière MCG, c’est pas très sérieux, l’accent portugais. C'est vrai, qu'un candidat MCG aux voyelles lusitaniennes, c'est étrange.

Nous, on aimerait des genevois, avec des grandes gueules, qui avalent des hectolitres de Calvinus, qui cultivent le cardon, qui préfèrent Morisod à Mamarbachi. Des gens qui feront leur vie ici, plutôt que de nous voler notre travail pour s’offrir une maison sur une charmante plage d’une côte méditerranéenne pour y faire du surf toute la journée.

Allez Monsieur Medeiros, courage ! Ne vous laissez pas abattre par l’usage perfide du mot, faites le tri. Dites vous que votre seul défaut: c’est le lobe occipito-temporal d’Eric Stauffer.

29/03/2011

Le seul défaut de Carlos Medeiros...

peau_de_banane-4fdd5.jpg... c'est son accent portugais.

Dixit Eric Stauffer sous la plume de mon confrère Marc Bretton en page 23 de la Tribune de Genève de ce jour.

Rien de grave, me direz-vous. Une petite phrase anodine lancée dans l’air, comme on tire des balles en l'air pour souligner sa joie, ou dans le pied, c'est selon. L’une de ces phrases assassines ou freudiennes qu’on me reprochera, à raison, de sortir de son contexte.

C'est vrai, qu'un candidat MCG aux voyelles lusitaniennes, c'est étrange.

Nul doute qu'Eric Stauffer parlait d'handicap pour une course, plus qu'un défaut pour une défaite.