04/10/2013

Communication zéro

Olivier francey,britney,spears, GenèvePolaroïd 02:14


C'est le syndrome "haut-dessus de la mêlée". Pas de communication, et qu'importe les attentes médiatiques. Le syndrome de l'élite, de l'indépendance, des contingences ignorées. Le syndrome de la Tour d'Ivoire, de l'innocence, et des "ah, bon. Mais pourquoi?". 

 

Sidérante méconnaissance du monde, éclairante vision de ce dernier, morale à l'appui. Salive d'incompréhension doublée de communication balbutiée. 

 

Lorsque les questions défient l'horizon, et même si c'est déjà trop tard, il faut nourrir la meute, gaver les oies. A ce niveau de compétence, on s'étonne de si peu de clairvoyance. Et on a raison de vouloir tuer.

 

Les commentaires sont fermés.