21/03/2013

I >3 PDC

Olivier, Francey, Journaliste, TDG, Tribune, Genève, Britney, SpearsPolaroïd 02 : 00

 Mais que se passe-t-il au PDC?

 

Commençons par utiliser ses doigts. Delphine Perella-Gabus part au MCG avec la conseillère municipale Sandra Golay, accompagné de l'ancien conseiller d'Etat Philippe Joye. Sanja Lopar jette l'éponge pendant que le démocrate-chrétien lancéen, Sébastien Grosdemange, directeur du service juridique de la police genevoise quitte le navire. Dernière défection en date, le départ d'Ornella Grillet, co-présidente de "jeunes" femmes PDC, qui rejoint les troupes du PS.

 

Je sais compter. Ils sont six à avoir déserté le navire démocrate-chrétien. "Si nous devions virer de bord à chaque fois qu'un membre mécontent ou déçu quitte le bateau, ce serait inquiétant", avait lancé la présidente du PDC, Béatrice Hirsch. Ben ouais quoi? Pour le nouveau chef de groupe au Grand Conseil, le député Vincent Maitre, "on oublie l'arrivée de 46 nouveaux membres". Parfait. Vive l'arithmétique. 46 - 6 = 40. 

 

Loin de moi l'idée de critiquer la bonne ambiance qui règne, cela va de soit, au PDC genevois. Ni d'imaginer que le bon docteur Morel, feu chef de groupe des démocrates-chrétiens au Grand Conseil invité à saisir la porte (pardon, poliment invité à renoncer à sa fonction) n'ait été cordialement poussé à l'ouvrir, cette foutue porte. On est pas à une valve près, c'est vrai. On n'est pas non plus à une place sur une liste. 

 

Y'a rien à voir. Tout va bien. Les médias sont vilains. Vraisemblablement instrumentalisés par les citoyens genevois. Et l'appât du sang et des scandales. Si nous devions virer de bord à chaque fois qu'un membre mécontent ou déçu quitte le bateau, ce serait inquiétant, non?

 

Les commentaires sont fermés.