25/12/2011

C'est encore l'heure des comptes

389520_10150388919168133_746288132_8263988_590153942_n.jpgPolaroïd 18 : 41

C'est encore l'heure des comptes, des bilans, des remises en question. L'heure de tourner la tête, du nettoyage de rétroviseur à l'ammoniac. On désirait le Kärcher, on a que des mouchoirs, question de classe sociale. On y arrive aussi, mais c'est plus long. Période fallacieusement féconde en promesses, mais terriblement pauvre en naissances.

Les âmes charitables se multiplient autant que les sourires, les regrets, les remerciements aux caissières (caissiers, diront d'autres) ou le vin... question de religion. "Il n'y a rien à faire, autant penser", croit-t-on encore lire sur les lèvres. Bouffée tout court, ou bouffée d'oxygène remplissant des poumons atrophiés le reste de l'année. On s'en fout, c'est l'instant de grâce. C'est l'éphémère des possibles, mais surtout l'ivresse du moment.

C'est encore l'heure des comptes. Des comptes falsifiés, des promesses de raisin, mais jamais de raison. Dans quelques jours, "tout redeviendra comme avant", lit-on sur des lèvres bleutées. Ce ne sont malheureusement pas celles de celle qui nous regarde. Là. Maintenant. Question de temps, "elle est encore trop jeune", jette en l'air un invité aviné. L'instant de grâce nous rappelle qu'on ne peut lui cracher au visage. Question de temps, non?

18:49 Publié dans Rien | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.