29/09/2011

L'attractivité du bassin lémanique vu par Temps Présent.

pic.jpgPolaroïd 21 : 15

Excellent reportage de Temps Présent ce soir sur les conséquences de l'attractivité de Genève sur la population indigène.

Regards croisés de ces ''étrangers'' relativement fortunés s'établissant en Suisse, et de ces Suisses forcés à vivre un peu plus loin, devenant eux-mêmes, aux yeux des frontaliers, de riches étrangers responsables de la hausse du prix de l'immobilier.

Enquête pertinente que nous a livré la RTS ce soir, exposant avec sensibilité la complexité de la problématique du développement de la région. Où quand les histoires personnelles et les témoignages en disent beaucoup plus que tous les chiffres et indicateurs du monde.

Commentaires

Les Genevois sont égoistes et provoquent une situation en cascade en ne construisant pas les logements proches de la villes et des transports publics.Le bien être poussé à l'extrême de certains embête toute une région qui aurait pu être préservée et développée harmonieusement et progressivement avec le temps.Débiles oppositions.

Écrit par : gérald | 30/09/2011

Les Genevois sont égoistes et provoquent une situation en cascade en ne construisant pas les logements proches de la villes et des transports publics.Le bien être poussé à l'extrême de certains embête toute une région qui aurait pu être préservée et développée harmonieusement et progressivement avec le temps.Débiles oppositions.

Écrit par : gérald | 30/09/2011

Qui ne connaît des genevois, des vrais, s'expatrier non pas en France voisine, mais hors du bassin lémanique ? L'exode a déjà commencé car la situation telle que partiellement décrite dans Temps présent ne présage rien de bon. Les économistes peignent de sombres nuages sur la muraille et des signes de tourmente économique pointent à l'horizon. Il faudra une sacrée dose d'imagination à nos autorités, piètres visionnaires, pour pallier cette menace visant le train-train quotidien des habitants de la région lémanique.

Écrit par : Madamesoleil | 30/09/2011

Temps Présent a très bien présenté le problème tel qu'il existe également en Afrique et qui est lié au mal développement , l'arc lémanique lui traverse une période critique liée au mal sur-développement.
Dans les deux cas xénophobie, clientélisme politique, milices privées etc.

Écrit par : briand | 30/09/2011

Tout cela ressemble à une volonté politique sournoise. "Noyer" le bassin lémanique; si proche de la France, en grignotant sur le pays de vaud, en débordant par le bas-valais avec la "belle H144" qui va relier tout ça.

Bien sûr nos chers politiques en place depuis une décennie ne veulent pas en faire un département français supplémentaire! Ils veulent seulement, comme l'a clairement annoncé couchepin en son temps: que la Suisse se réveille un matin et qu'elle constate qu'elle est dans l'Europe......contre l'avis de la majorité des votants-électeurs depuis des décennies.
A entendre et comprendre les témoignages d'hier soir, c'est "le vase qui déborde, l'incapacité totale de la maitrise de son chez soi, la révolte qui couve, le sentiment d'être un ennemi.....dans son propre pays!
(le paysan de Bassin, la dame française du nord....)

Reste plus que le 23 octobre prochain pour faire le barrage salvateur.
A vos bulletins.

Écrit par : Corélande | 30/09/2011

Les commentaires sont fermés.