29/09/2011

Genève? C'est l'hôpital qui se fout de la charité, parfois.

photo.PNGPolaroïd 15 : 26

Que font les joueurs de bonneteau agressés?

Ils déposeraient plainte, nous apprend la Tribune de Genève aujourd'hui, citant l'avocat-député-candidat Me Mauro Poggia. Un peu comme si un cambrioleur invoquait la justice pour avoir glissé sur le parquet ciré de l'entrée d'un loft champelois. Un peu comme si un dealer déposait plainte au poste de police de la Jonction pour avoir reçu des faux billets. Un peu comme si un conducteur aviné déposait plainte contre Mark Müller pour avoir déplacé ''ce foutu lampadaire au milieu de la route''.

Que fait l'Usine et l'Union des Espaces Culturels Autogérés?

Ils promeuvent la culture et la réflexion, en organisant une rencontre internationale : ''Urbanisme et culture. Une gentrification inéluctable? ''. D'accord bravo.

L'email faisant ainsi office d'invitation se conclut par ces quelques mots: ''l'humanité ne sera heureuse que le jour où le dernier bureaucrate aura été pendu avec les tripes du dernier capitaliste''. Phrase célèbre de Voltaire détournée par René Viénet en 1968.

Question pertinente d'une collègue: le jour où l'humanité sera heureuse, l'Usine recevra-t-elle encore des subventions?

 

Commentaires

TRES joliment dit!

Écrit par : MM | 29/09/2011

ouf!
comme vous dite mais
osez plus sabrant, ou plus clair ... la prochaine fois

Écrit par : graphycs | 29/09/2011

Les commentaires sont fermés.