19/09/2011

DSK: on s'attendait à 7 sur 7, on a eu droit à Confessions Intimes.

DSK.jpegPolaroïd 16 : 55

Dominique est un expert du speed-dating.

Si comme l'affirme l'ancien directeur du FMI, à savoir qu'il n'y a eu ''ni contraintes, ni rapports tarifés'', DSK aura donc réussi en moins de neuf minutes à faire connaissance d'une inconnue, plus communément prénommée ''domestique'' par un brillant avocat genevois adepte des logorrhées, puis la séduire pour finir par ''trousser'' la dite-servante, toujours selon ce même avocat.

 

Dominique confond absence de preuve et disculpation.

Le compagnon d'Anne Sinclair a brandi à trois reprises sa bible: le rapport du procureur (disponible ici).

''Il n'y a eu ni violence, ni contrainte, ni agression'' déclare-t-il. ''C'est n'est pas moi qui le dit, c'est le procureur'', ajoute-t-il. Or le procureur ne dit pas cela, Cyrus Vance dit simplement qu'au vu des preuves à disposition, il n'est pas possible de déterminer le consentement ou pas de la relation. La justice américaine ne le disculpe pas. Elle ne l'inculpe pas. Il est vrai, équivalent d'un ''non-lieu'' mais pas d'un blanchiment.

 

Dominique ne distingue pas une fiche d'entrée d'une note médico-légale.

DSK accuse l'Express.fr d'avoir publié un rapport médical qui n'est autre que la version de Nafissatou Diallo, selon lui, insinuant qu'elle aurait pu raconté n'importe quoi. Or, l'Express s'est basé sur les notes médico-légales du service des urgences du St-Luke's Roosevelt de Manhattan. Il est vrai, pour sa défense, rien n'indique qu'il soit l'auteur du traumatisme de la fourchette postérieure de la zone vaginale de la domestique ainsi détroussée.

 

Dominique, ce héros. Héros de la communication, du discours poli et préparé, de la gestuelle exagérée, des silences organisés, des réponses qui fusent et rappellent trop à quel point les questions sont connues. Hier soir, on s'attendait sans grande surprise à 7 sur 7. On aura malheureusement eu droit à Confessions Intimes. En famille. Dominique, Anne et Claire.

Commentaires

J en connais un qui doit rire sous cap car ce que l on ne sait pas s il a fait cela pour se faire mousser mais il y aura certainement certains socialistes qui vont se mettre en congé pour les primaires et je pense que cette affaire ira jusqu à la présidentielle de 2012 et que le parti socialiste va etre le didon de la farce.

Écrit par : HOULETTE | 19/09/2011

Il a repris du poil de la bête le satire, encouragé qu'il est par toutes ses copines
qui aiment qu'on les prennent de force. Il a commis une faute morale nous dit il ? Laquelle ? Celle de n'avoir pas demandé à sa femme l'autorisation d'utiliser "l'objet sexuel" qui se trouvait devant lui ? Il semblerait qu'à part les femmes de sa famille (non politique) les autres ne soient là que pour assouvir ses fantasmes.
Et tous ces journalistes français qui tentent de le réhabiliter en répétant complaisamment les commentaires des politiciens sans morale qui défendent leur amis sans aucun scrupule savent ils qu'ils encouragent les futurs violeurs ?
On savait la France paillarde au temps des Seigneurs mais les Seigneurs d'autrefois ne venaient pas s'excuser d'avoir pris de force une soubrette.
DSK veut être un Seigneur mais il demande pardon d'avoir mal agi dit avoir été manigancé par une soubrette qui de surcroît serait tombée amoureuse de lui en 9 minutes et on voudrait confier la France à un Polichinelle de genre.
Et bien merci.

Écrit par : L' Amer Royaume | 19/09/2011

Dommage. On n'aura pas entendu la réponse aux 10 questions que Claire Chazal aurait du poser à DSK hier soir:

- Dominique Strauss-Kahn, participerez-vous aux préliminaires socialistes ?

- Comment définiriez-vous la fidélité dans un couple ?

- Avec Anne Sinclair, c'est 7/7 ?

- L'avez-vous déjà fait dans une Porsche ?

- Êtes-vous le père du fils de Rachida Dati ?

- Votre chambre au Sofitel de New York était-elle si sale que ça ?

- Êtes-vous l'auteur des photos intimes de Scarlett Johansson ?

- Est-ce que la soubrette est l'un de vos fantasmes ?

- Roman Polanski est-il un ami ?

- Allez-vous tirer les conclusions de cette affaire en vous retirant de la vie politique pour vivre sur l'Île de Ré ?

Écrit par : denise | 19/09/2011

C'est dommage qu'il ne puisse pas faire les préliminaires du parti socialiste comme ça il aurait su ce que c'est, les préliminaires.

Écrit par : L' Amer Royaume | 19/09/2011

Excellents commentaires! :-))))

Mais pourquoi donc une "faute morale"? Une relation sexuelle entre deux adultes consentants ne saurait en aucun cas être immorale. Nous ne sommes plus au 19me siècle.

Écrit par : Johann | 20/09/2011

Il semblerait que vos inspirations soient proches de celles de Stéphane Guillon... Il y a pire comme comparaison. Cf son premier billet d'humeur dans Libé. Extrait ce-dessous.

«Jamais, dans la vraie vie, un homme politique, ayant tiré des coups un peu partout, ne serait convié à s’expliquer au journal de 20 heures. Ou alors, il aurait fallu que la scène se passe chez Mireille Dumas, style confession intime».

Écrit par : O.Hasard | 20/09/2011

Ah ce n'est pas chez nous que cela arriverait ! Madame Schlumpf a-t-elle une vie sexuelle ? Et le gris Burghalter ? Les Français ont de la chance. Chez eux il y a du désir, des pulsions. De la vie, quoi ! Ce n'est pas Uli Maurer qui trousserait une soubrette, hélas !

Écrit par : fédor | 20/09/2011

Les commentaires sont fermés.