02/09/2011

Revue de presse

64254.jpgPolaroïd 09 : 22

Qu'avons-nous appris des journaux ces dernières semaines?

Qu'un jour d'été, un fils de diplomates s'est langui à l'idée d'acheter un nouveau skate-board, des préservatifs, de la lessive bio ou encore du shit, on ne sait pas trop. Mais pour sa défense, il est amnésique. La recherche fut infructueuse puisque notre homme n'aura pas obtenu la précieuse substance, seuls un poignet fracturé et une arcade sourcilière abîmée attesteront de sa quête. Auteurs des blessures? Une trentaine d'homme d'origine maghrébine, la ''féminine'' garde rapprochée de Mouammar Kadhafi, ou encore ''deux à trois individus'', on ne sait pas trop. Mais pour sa défense, il est ivre. [Le Matin, 2 sept.]

Qu'il suffit d'être vilement agressé pour alerter notre ministre des affaires étrangères. Fils de diplomates? Un plus. [Le Matin, 15 août]

Que les élections fédérales approchent. [Décaprod, du 21 oct. 2007 au 2 sept. 2011]

Que les dealers aiment bien Genève. Et que Genève le leur rend bien. Conditions d'entrée: moins de 2.5 kilos de haschisch ou 60 grammes d'héroïne [Tribune de Genève, 2 sept.]

Que le magistrat en charge de la sécurité ne maîtrise pas l'arithmétique. [RSR, 24 août]

Que son nouveau responsable de communication rattrape la ''bourde''. Individu formé à Tamoil et Expo 02. [RSR, 25 août]

Que le magistrat en charge de l'environnement est dur, sec, distant, sans humour, anxieux, versatile dans son appréciation des gens. [Le Temps, 1 sept.]

Que le magistrat est une femme et surnommée ''la stagiaire''. Dernier supporter, le député libéral Olivier Jornot. [Le Temps, 1 sept.]

Qu'Olivier Jornot doit désormais porter une tenue décente. Par ailleurs, lui aussi pourra participer aux cortèges en tête. [ATS, 1 sept.]

Que le procureur de la République est schizophrénique. Version alternative: amnésique ou ivre. [TDG, 2 sept.]

Enfin, qu'on devrait ''distribuer tout de suite aux dealers de la bière fraîche et un dépliant sur les charmes de Genève''. [TDG, 2 sept.]

Amen! [Apocalypse de Jean, I.VI]

 

Les commentaires sont fermés.