15/06/2011

La pluie et le beau Temps

fessee-01.jpgPolaroïd 14 : 47

Le quotidien Le Temps est un journal merveilleux. Mardi 14 juin, 100 ème journée internationale de la femme, commémoration de l’inscription de la loi sur l’égalité entre les sexes, 40ème année d’anniversaire de l’obtention du droit de vote du sexe faible.

Qu’en disent nos confrères du Temps ?

En page 4, ‘’Berlusconi encaisse’’. D’accord, mais quoi ? Une gifle, une main aux fesses, une poursuite judiciaire pour harcèlement sexuel ou détournement de mineurs ? Non. Un revers électoral ! Un peu plus bas, ‘’les braises brûlent’’. Non pas entre patrons et employées prêtes à se faire trousser, mais bien ‘’sous la cendre de la révolte verte’’ en Iran.

Maigre espoir en page 6 avec une ‘’irrésistible ascension’’. Ce ne sera ni une protubérance turgescente suscitée par l’apparition providentielle d’une bonne, ni de l’émergence d’un mouvement féministe, mais bien celle du premier ministre turc Recep Erdogan.

Sursaut cardio-vasculaire en page 12, on apprend que l’infidélité conjugale est ‘’aussi’’ dans nos gènes. La page 24 finira par achever tout forme de lumière dans nos yeux: on apprend enfin que nous aussi, les hommes, avons droit à nos crèmes hydratantes, anti-rides, autres anti-cernes et anti-âge. La marque World Wild Men en est responsable, ‘’des produits faits par des hommes pour les hommes’’, se vantera la marque citée par le journaliste.

Un peu comme le Temps, un 14 juin.

Les commentaires sont fermés.