13/06/2011

Les schtroumpfs roms

8_YPx40.jpgPolaroïd 21 : 22

Il est vrai, c’est schtroumpfant. Un schtroumpf rom.

Parmi les schtroumpfs roms, il y a le ‘’schtroumpf rom’’ farceur, tapis au coin de l’entrée d’une banque, prêt à vous schtroumpfer à la gorge pour vous rappeler à quel point vous êtes schtroumpfissime et lui pas.

Le ‘’schtroumpf rom grognon’’, qui vous schtroumpfe sa désapprobation quant à votre inexistante générosité, le ‘’grand schtroumpf rom’’ qui a du mal à schtroumpfer tous ses schtroumpfs, la ‘’schtroumpfette rom’’ qui essaie de vous schtroumpfer de ses beaux yeux clairs, le ‘’schtroumpf rom bricoleur’’ qui, avec deux bâches et un bout de bois, a schtroumpfé une maison. Enfin, il existe toute une autre multitude de ‘’schtroumpfs roms’’.

Parmi eux, existe le ‘’schtroumpf rom’’ musicien. Dernièrement, il s’est vu schtroumpfé dans les rues de Genève dans le cadre de l’opération menée par la ville de Genève: ‘’jouez, je suis à vous’’. Opération qui consiste à mettre gratuitement à disposition du public, des pianos à des points stratégiques de notre cité. Là, sous nos yeux enschtroumpfés: deux musiciens du voyage et deux jeunes genevois aux commandes de l'instrument ainsi mis à disposition.

Ce qui est enschtroumpfant, ce sont les réactions des passants ou les commentaires sur les réseaux sociaux. D’un coup, le ‘’schtroumpf rom’’ est ‘’sympa’’, ‘’incroyable musicien’’, ‘’capable de s’adapter quand il le faut’’.

C’est vrai. C’est un peu moins schtroumpfant un schtroumpf rom. Surtout quand on constate que c'est aussi un schtroumpf.

 

Les commentaires sont fermés.