18/05/2011

DSK, Manuel Tornare et la meute des chacals

pic.jpgPolaroïd 12 : 29

Que les Etats-Unis tiennent à considérer n’importe quel inculpé comme un autre me paraît être juste. D’oublier, par contre, que n’importe lequel d’entre eux, n’est pas égal face aux médias est une erreur. Enfin, d’attendre que les caméras soient toutes présentes, que les flashs soient rechargés relève purement et simplement d’une théâtralisation abjecte de la justice. Le procureur étant élu par le peuple, le peuple aura droit au spectacle. Et il aurait raison de ne pas s’en délecter, babines retroussées. Belle image de la présomption d’innocence. Qu’on ne vienne pas me parler de différence culturelle !

Mais les vraies babines salivantes sont ailleurs. Celles de certains commentateurs, journalistes et autres hommes politiques. Ah, qu’il est bon de ressortir les classeurs poussiéreux du tiroir ! ‘’ Secret de polichinelle’’, ‘’Tout le monde le savait’’ expulsent-ils comme des morts-vivants livides sortant de leurs tombes. Les chacals, ce sont eux.

Hier, Manuel Tornare, futur ex Conseiller Administratif et candidat au Conseil National était invité d’Infrarouge sur la Télévision Suisse Romande. Pour quelles raisons ? Probablement pour ses amitiés avec le maire de Paris, ou parce qu’il est socialiste. Bien. On aurait pu, tout autant, faire appel à un obscur militant valaisan ou jurassien, qu’importe la légitimité tant qu’on dispose d’un interlocuteur.

‘’On doit être irréprochable’’ dira-t-il. ‘’J’étais sûr qu’il allait exploser en vol’’, citant non pas ses propres sources, mais un article de l’Express. Bravo ! ‘’J’étais persuadé, un jour ou l’autre, qu’il serait rattrapé par cela [son train de vie] ’’, clamera-t-il à la manière d’un devin, tout en se rendant compte qu’il avait expulsé une absurdité. Très justement, mon confrère de Libération le remettra à l’ordre : ‘’Monsieur, vous faites des amalgames’’.

Manuel Tornare connaît-il personnellement Dominique Strauss-Kahn ? Si oui, à combien de reprises l’a-t-il rencontré ? Ou fonde-t-il ses prémonitions sur des rumeurs, des allégations et des potins ? Je n’en sais rien.

Alors à tous ceux qui prétendent ‘’avoir su’’, qui savaient, et qui affirment que ce n’était qu’un secret de polichinelle, pourquoi Diable ne se sont-ils pas manifestés plus tôt ?

Soit on se tait, soit on s’expose à la lumière. Et se taire, s’il y a infraction, c’est être complice, sinon c’est être juste. Dans le cas contraire, c’est seulement rejoindre la meute. Salivante et charognarde.

Commentaires

On peut se demander de quel savoir il s'agit, en effet. On sentait Tornare se lécher les babines avec sa prémonition d'une candidature du camarade socialiste volée en éclat ... Berk!

Écrit par : Roxane | 18/05/2011

Et à tout hasard, je vous invite à lire l'article d'Anna Cabana que j'ai posté sur mon blog "Imgaes" http://http://billets.blog.tdg.ch/

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/05/2011

Le simple fait que la RTS, et plus précisément Infracourge, donne autant d'espace à un tel sujet démontre bien à quel point ils sont tombés bien bas. Et comme si cela ne suffisait pas, ils invitent Tornare, monsieur "je-sais-tout-mieux-que-les autres". Ah le petit monde politico-médiatique démontre une fois de plus à quel point il est pathétique et prêt à n'importe quelle bassesse pour vendre du papier, faire de l'audience ou s'attirer de l'attention. On préfère encore et toujours s'occuper de la forme plutôt que du fond. Je me souviens encore de l'essentiel débat sur les Nanos. C'était surréaliste de bêtise.

Écrit par : Patrick | 18/05/2011

Il y a bien longtemps que le modèle de la TSR est tiré des pires chaînes françaises.

Écrit par : Mère-Grand | 18/05/2011

Olivier, je partage votre point de vue. M. Tornare semblait vraiment venir manger les restes de DSK - normal, il ne prenait pas de risque en dépeçant un presque mort! En même temps il se profilait en M. Propre. Les élections, c'est quand, au fait?

Méfions-nous des Monsieur Propre.

Écrit par : hommelibre | 18/05/2011

"On sentait Tornare se lécher les babines avec sa prémonition d'une candidature du camarade socialiste volée en éclat ... Berk!"

DSK sortira peut-être de la tourmente mais Tornare, lui, ce terne célibataire de 60 ans, sans enfant, qui ne succombe qu'aux charmes du tiers monde - ceci explique probablement cela - pourra t-il jamais prétendre à autre chose qu'à l'insignifiance ?

Écrit par : Giona | 19/05/2011

Le monde continue de tourner à l'envers...
Si on critique la politique des USA on est taxé d'anti-américain. Puis on nous rappelle qu'ils ont sauvé l'Europe lors de la dernière guerre mondiale.

Dès lors, le moindre avis devient un blasphème. Cependant, un politicien français arrêté et montré aux médias et tout les arguements contre lesquels se battent reviennent à la surface... Je ne vois personne demander l'égalité de traitement médiatique entre un témoin et un parrain de la mafia. Je trouve normal que sa vie soit préservée, qu'elle soit sincère ou menteuse. Elle n'est pas soumise à la transparance contrairement à DSK.

Des Icare en politique il y en a beaucoup. DSK lui collectionne les procès et les relax. Cette fois il arrivera à se défendre en attaquant les médias sur le traitement ou sur autre chose que sur l'affaire. Car de ce que l'on a BIEN voulu NOUS dire, ses avocats n'ont rien étant donné la poursuite de détention.

Dans tout les cas cela nous fait un menteur de moins à ses élec(ti)ons...

Écrit par : plumenoire | 19/05/2011

En politique, le silence est bien souvent le prix de la survie, voire du succès. De savoir sur l'autre est un avantage certain, mais aussi une arme à double tranchants. On peut alors devenir la victime d'une coalition si l'on dérange, si l'on sait trop de choses sur trop de gens, car là on devient une menace politique !

Écrit par : Minet | 19/05/2011

Les commentaires sont fermés.