09/05/2011

L'éveil

la-verite-si-je-mens-1997-8266-1654922433.jpgPolaroïd 12 : 00

Voilà. Il aura suffi de quelques prises de paroles moralisatrices et d'un sursaut absolument catatonique du Conseil d'État pour apprendre que les Transports Publics Genevois ''veulent (aussi) recruter des chômeurs genevois''.

Non pas que cette attitude soit inédite, apprend-on de la bouche du directeur des ressources humaines de la régie publique, en page 17 de la Tribune de Genève de ce jour, ''cet objectif ne date pas d'aujourd'hui'' dira-t-il à ma consœur Laurence Bézaguet. A ne pas douter, le rappel d'une nouveauté qui n'en est pas une, devait être, en toute logique, relevée.

Je dois avouer que je ne sais quoi penser de toute cette histoire et surtout du réveil protectionniste (ou de préférence nationale, dira-t-on) du gouvernement genevois.

De dire qu'il ne fait que conforter ce qu'un autre parti n'a cessé de clamer? Certainement, et avec énormément de retard.

De rappeler que le principe de non-discrimination fonctionne dans les deux sens? Certes.

D'alléguer que cet éveil est soit suspicieux, soit chronologiquement affligeant? Affirmatif.

Les commentaires sont fermés.