26/04/2011

Cherpines et autres babioles

pic.jpgPolaroïd 17 : 02

Sur nos ondes ce matin, nous accueillions Christophe Aumeunier, secrétaire général de la Chambre Genevoise Immobilière. Pour celui qui occupe également un siège de député libéral au Grand Conseil, le constat est très clair : ‘’il faut construire’’. ‘’Plus’’. Soit.

Oui mais comment ?

‘’Il faut passer de la parole aux actes’’, ‘’dépasser les idéologies’’ dira notre invité qui aligne trois axes : la densification, la surélévation, et le déclassement de terrains.

‘’S’il y a des surélévations créés en ville, elles sont de qualité, s’il a densification de quartiers en ville, ils sont de qualité, et quand nous devrons déclasser des terrains en zone agricole pour construire, ces quartiers seront de qualité’’. Le secrétaire général rappelle enfin que le projet directeur des Cherpines prévoit 3'000 logements, dont 25% de logements HBM, 25% de logements ‘’un peu moins subventionnés’’ et 50% de logements à ‘’des prix contrôlés par l’Etat’’. Voilà pour le discours.

Cela fait maintenant quelques jours que le débat fait couler de l’encre numérique sur la plate-forme de blogs de la Tribune, et c’est une bonne chose.

N’empêche qu’entre ceux, qualifiés de ‘’vilains promoteurs-mécréants qui comptent s’engraisser’’ et ceux affublés de doux surnoms de ‘’bobos adorateurs de cardons en sandales’’, il n’y a qu’une certitude : le débat va être passionnant. Distinguer le vrai du faux, un art. Ou un travail, c'est selon.

Commentaires

Bien sur, c'est évident qu'il faut construire les Cherpines. Action, moteur, on tourne. Nous manquons de logements où pas? Cessons de tergiverser et acceptons très vite ce projet. Belle opportunité. Que les écolos qui prônent la bonne terre agricole, arrêtent de nous casser les pieds avec de telles idées aussi naïves. L'heure est grave.

Écrit par : rose des sables | 29/04/2011

Les commentaires sont fermés.