21/04/2011

Isabel Rochat : je vous entends, je vous écoute, je vous ai compris

pic.jpgPolaroïd 13 : 44

Isabel Rochat était de passage ce matin sur nos ondes.

La magistrate en charge du département de la sécurité, de la police et de l’environnement s’exprimait sur la ‘’consultation’’ des attentes de la population vis-à-vis de la sécurité et du travail de la police dans notre canton. La conseillère d’Etat a tenu à rappeler que cette consultation n’était pas un ‘’sondage’’, laissons aux linguistes l’intrigante tâche d’en expliquer les nuances. A la question : ‘’avez-vous été surprise par l’un ou l’autre de ces résultats’’, Isabel Rochat répond avec assurance, que ‘’la consultation n’aura que corroboré ce qu’elle pensait déjà’’.

Avec beaucoup de mauvaise foi, on pourra sérieusement se demander dès lors : quel est l’intérêt de consulter la population, si c’est pour apprendre quelque chose qu’on connaît déjà. La réponse est limpide : pour communiquer. En d’autres termes, dire aux genevois : je vous écoute, je vous entends, je vous ai compris.

Je ne lui en veux pas, à la lueur du courage du reste du gouvernement genevois, qui n’aura pas souhaité reprendre ce département. Ceci dit en passant, ceux qui pensaient que la libérale allait se casser les dents, peuvent désormais pour le moment, s’adonner à la génuflexion et à l’hyper salivation d’une langue caressée par la râpeuse expérience du savon de Marseille. Les propos amicaux étant expulsés, passons à la suite de son discours.

L’analyse du champ lexical d’Isabel Rochat est assez révélatrice. En moins de trois minutes, la magistrate emploie neuf fois l’expression ‘’il faut’’ et huit fois ‘’Je crois que’’. Bien qu’il est désormais impossible de douter de la valeur de l’agence de communication mandatée par la Thônésienne, l’emploi répété d’expressions d’exigence (il faut) et de croyance (je crois) me laissent dubitatif.

Très Madame Rochat,

J’espère qu’à la fin juin, date de remise des ‘’variantes’’ au Conseil d’Etat et aux ‘’différentes’’ commissions, vous aurez modifié votre champ lexical.

Remplacer ‘’il faut’’ par ‘’je vais’’. Substituer ‘’je crois’’ par ‘’je sais’’. Et même si la réalisation des mots ainsi expulsés, n’égalera jamais les faits, ils préféreront toujours l’aiguille d’une boussole, aux promesses de l’aube. Enfin. Je crois.

Commentaires

Et quel raport avec ce crucifix noyé dans l'urine!

Faites la même chose avec un coran ou une thora, et ils vous tuent!

Écrit par : dominiquedegoumois | 21/04/2011

"Je vais" encore faut t'il qu'on lui en laisse la possibilité d'essayer sans crier au scandale avant de voir les résultats, "je sais" elle n'a pas besoin de savoir, vous savez toujours mieux!!!!! L'aiguille d'une boussole indique toujours la même direction que cela soit l'aube ou le crépuscule et vos critiques sont très souvent "écoute et tais-toi".

Écrit par : graindesel | 21/04/2011

Tout le monde a ses défauts et ses qualités, relevé ces faits sont peu intelligents et inutiles.
Mme Rochar a pris des décisions excellentes ces derniers jours. La police circule dans tous les quartiers, arrête le voleurs, les dealers, les agresseurs. Ce n'est pas ce que tout le monde demande. Il faudrait savoir ce que vous voulez! Bravo Mme Rochat, enfin on bouge et les résultats seront très positifs. Marre de la racaille.

Écrit par : rose des sables | 29/04/2011

Tout le monde a ses défauts et ses qualités, écrire un commentaire de cette manière me paraît inutile. Nous voyons de plus en plus la police circuler dans la ville, cela fait du bien, on se sent rassurer. On arrête enfin les dealers, les cambrioleurs, les agressions vont diminuer. Bravo Mme Rochat, c'est ce que nous attendions depuis longtemps. Bravo à la police d'être aussi compétents sur le terrain. Genève va enfin changer. Continuons

Écrit par : rose des sables | 29/04/2011

Tout le monde a ses défauts et ses qualités, écrire un commentaire de cette manière me paraît inutile. Nous voyons de plus en plus la police circuler dans la ville, cela fait du bien, on se sent rassurer. On arrête enfin les dealers, les cambrioleurs, les agressions vont diminuer. Bravo Mme Rochat, c'est ce que nous attendions depuis longtemps. Bravo à la police d'être aussi compétents sur le terrain. Genève va enfin changer. Continuons

Écrit par : rose des sables | 29/04/2011

Les commentaires sont fermés.