11/04/2011

Mise au Coin

pic-1.jpgPolaroïd 21 : 21

J’aurais aimé vous dire à quel point la dernière émission ‘’Mise au Point’’ de la Télévision Suisse Romande est un chef d’œuvre.

Vous dire à quel point les neuf (j’ai compté) éternelles secondes de silence de Michel Chevrolet sont jouissives. A la question du journaliste : ‘’est-ce que vous avez un conseil à donner aux gens qui cherchent un appartement maintenant’’, le candidat PDC répond avec la plus grande des impuissances: ‘’euh, mmmh, euh, c’est dur, c’est dur pour tout le monde’’. ‘’Blocage, blocage, blocage’’ de l’organe vocal, aurais-je perfidement envie de rétorquer.

J’apprends également, ô stupéfait, de la propre bouche de l’intéressé qu’il appartient ‘’à la classe moyenne’’. C’est vrai mon bon Monsieur: ‘’c’est dur, c’est dur pour tout le monde’’.

Vous dire qu’Abdallah Chatila, promoteur autoproclamé d’un gigantesque complexe immobilier, justifie les deux appartement réservés au maire de Cologny avec l’argumentaire suivant : ‘il a eu l’intelligence de venir vers moi, en me disant : Monsieur Chatila, s’il vous plaît, le jour où vous avez quelque chose à vendre, mettez moi sur la liste, et c’est là que j’ai eu l’idée de créer une liste’’. Suis-je si naïf ? Quelle merveilleuse idée, Monsieur le Maire, d’avoir eu l’outrecuidance d’insuffler l’idée d’une liste au promoteur momentanément cérébralement défavorisé!

Enfin vous dire que le reportage de Mise au Point sur ‘’ces logements que vous pouvez posséder si vous avez des relations’’ aurait pu se passer d’images. Un seul titre aurait suffi. Quelques mots contre douze minutes. Une onomatopée contre un plan de la Porsche Cayenne du diamantaire.

Avec en note de bas de page : ‘’si vous avez plus de 700'000 francs’’. J’aurai aimé. Mais ne vais pas.

Commentaires

Hallucinant ce reportage!
-
On sent que Chevrolet est un peut gêné par cette situation. Luscher assume pleinement qu'un type plein aux as comme lui puisse acquérir des logements destinés aux classes "moyennes". "Ce n'est pas du copinage, car cela relève de la sphère privée".... du foutage de gueule en long et en large!
-
M. Chatila se donne le rôle du mécène, qui construit des immeuble pour son bon plaisir. Trop gentil le monsieur, j'aimerais bien savoir combien tout cela lui rapporte....
-
Et pendant ce temps le 95% de la population galère pour se loger.

Écrit par : Riro | 12/04/2011

En Colombie, il y a des "strates". Si vous habitez dans un beau quartier, tout est plus cher, du téléphone à l'eau en passant par l'école et les impôts. Dans les quartiers moins favorisés, c'est l'inverse. Evidemment, rien ne vous oblige à rester dans un quartier cher si vous avez de l'argent, hormis la qualité de votre environnement. Voire de votre sécurité.
A l'inverse, rien n'empêche un pauvre d'habiter dans un quartier plus cher, s'il veut y consacrer toute sa paye, mais considère par exemple que cela peut-être profitable à ses enfants.
L'inconvénient du système est que les quartiers des strates les plus basses (il y en a 6) laissent vraiment à désirer. Le bon côté, c'est que les pauvres ont un toit pour vraiment pas cher, tandis que les riches paient pour le bien commun, les infrastructures communes et qu'en échange, ils en ont pour leur argent.

Écrit par : Simone Bolivares | 12/04/2011

Les commentaires sont fermés.