22/03/2011

Vous reprendrez bien un rafraîchissement à 100'000 francs?

Diabolo_Menthe.jpgPolaroïd 08 : 50

J'apprécie particulièrement l'article de ma consœur Aurélie Toninato, paru ce matin dans la Tribune de Genève.

Oh, rien de grave, un article timide, cachée au fond à droite de la page 20. Me voyez-vous maintenant?

Le commentaire est absent, la plume légère. On devine sa main merveilleusement sournoise.

Oh, rien de grave. Une petite salle: la salle Petitot, comme sa rénovation, petite.

Aurélie Toninato fait appel au champ lexical du boudoir, de l'étroit, de l'étriqué pour évoquer la restauration.

Oh rien de grave, une ''bagatelle'' consignera la journaliste, 100'000 francs, rajoutera-t-elle.

Le rafraichissement est à l'honneur de l'article: petit. Rafraîchissement pour un homme, le ''seul'' Renaud Gautier. Bien seul comme le crayonnera avec délicatesse notre consœur.

Un petit article de printemps: espiègle et taquin. Rafraîchissant. Mais moins cher.

 

18 : 58 L'intéressé a répondu par le biais de son blog. Je vous encourage à vous rendre à l'adresse suivante : www.renaudgautier.ch

 

Les commentaires sont fermés.