17/03/2011

Le chant de mort

38141.jpgElegeía, 17 mars 2011

Le PDC genevois dénonce les attaques dont il est victime, avoue ‘’ne pas comprendre’’, affirme ‘’avoir toujours eu une position constante’’ concernant une éventuelle alliance avec l’UDC. Cet étonnement et cette élégie me laissent perplexe. Il faut toujours se méfier de ceux qui tentent de se disculper, action invoquée lorsqu’il s’agit de réparer des fautes. L’UDC est infréquentable ? Visiblement, pas en coulisse.

Quant à préférer ‘’la politique à l’épicerie’’, c’est beau, c’est noble, c’est touchant, c’est surtout niais. N’est-ce pas pourtant l’art occulte auquel s’est adonné Christophe Darbellay lors de cette fameuse nuit du 11 au 12 décembre 2007 ?

Les radicaux ne font pas mieux, pis encore, ils ‘’affirment leur fidélité à l’Entente’’. Là où ils y voient de la fidélité, j’y vois de la couardise pure et simple. Le propos de son président, Patrick Malek-Asghar est hallucinant : ‘’Il ne peut avoir élargissement que si les trois partis sont d’accord’’. Courageux quand on sait que le PDC l’a déjà refusé.

Enfin les Libéraux, décomplexés, n’hésitent pas à s’autoproclamer ‘’leaders de l’Entente’’. Son président, Cyril Aellen s’en fout, il a perdu des élections, mais pas le nord. Le nord, c’est demain. Et le calcul pourrait payer.

Cyril Aellen est perdant et le dit. D’autre perdent et fanfaronnent. L'un calcule, l'autre moralise et le dernier se meurt.

Commentaires

Pas d'alliance avec l'UDC, mais avec le PS ... ça y va !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 17/03/2011

Les commentaires sont fermés.