09/03/2011

Marine Le Pen

lepen.jpgPolaroïd 08 : 52, Marine Le Pen.

Marine Le Pen n’a de marin que son nom et son aptitude à nager au-dessus de la barre des 24%. Retenir une vague ressemblance avec un lamantin, appelé vache de mer, est une grave erreur.

Il n'y a pas si longtemps, le Front National était crédité de 12% des intentions de votes. Aujourd'hui, ces intentions auront doublé.

Pourquoi? Réponse: l'UMP.

En tentant de ''s'approprier'' le terrain du FN, de labourer les mêmes thématiques, sous prétexte de bloquer l'avancée du ''front'', le parti de Nicolas Sarkozy n'aura réussi qu'à se tirer une balle dans le pied.

''Débat sur l'identité nationale, insécurité, racines chrétiennes, laïcité et État, Roms, prière de rues et burqa'' n'auront pas élevé des remparts, mais brisé des digues. Celles qui séparaient Chirac des lepénistes.

Et aujourd'hui, Marine n'a de marin que son nom et son aptitude à nager au-dessus de la barre des 24%. Retenir une vague ressemblance avec un lamantin, appelé vache de mer, est une grave erreur. C'est un goujon. Nourri au plomb, aux œstrogènes et aux corticoïdes.

Commentaires

"Pourquoi? Réponse: l'UMP."

Ben voyons. C'est tellement commode.

Le 6 janvier 1981, Georges Marchais écrivait dans "L'Humanité" « J’approuve le refus de Paul Mercieca* de laisser s’accroître dans sa commune le nombre, déjà élevé, d’immigrés ; en raison de la présence en France de près de quatre millions et demi de travailleurs immigrés et de membre de leurs familles, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes. Il faut les regarder en face et prendre rapidement les mesures indispensables. La cote d’alerte est atteinte... »

* Maire de Clichy-sous-Bois, eh oui déjà...

Le 10 décembre 1989, François Mitterrand, président de la République en exercice, affirme à la télévision, que la France ne compte aujourd’hui « pas plus d’immigrés qu’en 1982 et pas plus qu’en 1975 par rapport à la population française qui s’est accrue ». « Le seuil de tolérance a été atteint dans les années 1970 et il n’y a pas eu depuis d’aggravation ».

Mais déjà en 1973, Georges Pompidou, lui aussi président en exercice, déclarait à la télévision : « Dans telle localité […] les étrangers de toute espèce sont en majorité. Il va de soi qu’à partir de ce moment-là, lorsque deux communautés se trouvent vivre mélangées, avec des habitudes, des convictions, des modes de vie absolument différents, il se crée des conflits. Il est déjà difficile de vivre en paix avec ses voisins. A plus forte raison lorsque ces voisins ont des habitudes absolument différentes des vôtres »

Cela signifie que, depuis trente ans et plus, on fait, en toute connaissance de cause, comme s'il n'y avait pas de problèmes d'immigration et de cohabitation en France. Cela signifie aussi que depuis trente ans et plus, la bombe est amorcée**.

Qu'elle menace d'exploser pour de bon, n'étonne que les autruches et les dénieurs de réalité, ceux qui, en 2007, annonçaient que le Front national était mort et enterré - après avoir proclamé la même chose au soir du juillet 1998 - et ceux qui aujourd'hui, comme vous, attribue la dynamique qui pousse Marine Le Pen vers le haut. à ces causes circonstancielles et momentanées !

Allez-y Madame, c'est pour 2017 ! Ces pauvres Français ont encore besoin, pour comprendre, de cinq ans de cafouillages dans les domaines de l’immigration, de l’islamisation, de la tiers-mondisation et de l’insécurité. Sarkozty-bis ou Strauss-Kahn feront cela très bien, à parité d'(in)efficacité.

** Dimanche soir, grâce à un reportage de M6, on apprenait qu'il y a plus d'un million d'africains à Paris : une ville dans la ville, avec ses codes, ses rites, ses mentalités, n'ayant rien à voir avec celle des indigènes. Qui la jouent "white flight" !!! C'est aussi la faute à l'UMP ?

Écrit par : Scipion | 09/03/2011

Je crois que la réponse de la montée du FN est ailleurs ... dans le ras-le-bol du copinage, népotisme et combinazione diverses ...

D'ailleurs les résultats de la gauche ou de la droite sont connus ... y'a qu'à voir le taux de chômage, etc.

Les impôts en France sont confiscatoires, c'est pas nous les suisses qui nous plaignons ... les riches français sont les bienvenus sur nos plateaux, vallées, montagnes.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 09/03/2011

@ Scipion: Très Cher Monsieur,

Vous avez raison, l'UMP n'est de loin pas l'unique facteur de la popularité du Front National, j'en conviens.

Le discours souvent qualifié de ''dur'' de Jean-Marie Le Pen a changé. Sa fille présente désormais un aspect plus ''fréquentable''. Ce que je prétends, c'est que l'UMP, en s'appropriant des thématiques souvent réservés au FN dans le dessein de leur faire barrage, a concourru à rendre justement ce même discours fréquentable (sans aucun jugement de valeur quant au terme ici utilisé) à d'autres types d'électeurs (déçus de droite et de gauche).

Bien évidemment que l'incapacité des partis traditionnels à répondre aux attentes de la population française est également un facteur à cette montée en puissance, tout autant que les problèmes sociaux-économiques qu'a rencontré le pays.

Bien à vous, Olivier Francey

Écrit par : Olivier Francey | 09/03/2011

Mercieca était maire de Vitry, pas de Clichy sous Bois. Faudrait vérifier vos sources...

Écrit par : Le rat des villes | 10/03/2011

Les commentaires sont fermés.